Revenir a l'accueil du blog

5 conseils pour améliorer vos fleurs en sucre

Les fleurs (ici les fleurs en sucre) font partie des connaissances de base qu'un cake designer doit avoir dans sa trousse de connaissance. 

En effet, même si les fleurs en sucre sont un art à part entière, voici quelques conseils pour réaliser des fleurs simples, le minimum. 

Dans notre prochain produit "Le Club" nous prévoyons de faire la part belle aux fleurs, mais pas seulement aux fleurs en sucre.

Ce serait trop réducteur ! Nous y parlerons également de fleurs en crème, en pâte de haricot, en wafer paper, en chocolat... L'objectif étant bien de compléter vos trousses de décorateurs de gâteaux. 

Ne ratez pas 'ouverture du Club qui est imminente maintenant, inscrivez-vous sur la liste d'attente ici

En attendant, voici nos conseils pour réussis vos fleurs plus simplement.

1) Fuyez la perfection botanique pour l'instant

La perfection botanique coûte cher en termes de temps, de matériel et de compétences. Si vous débutez ou que vous n'avez pas l'intention d'être un artiste floral, alors ne vous imposez pas de faire des fleurs parfaites, plus réelles que des vraies. Une fleur que l'on reconnait, ce n'est deja pas si mal. Sinon, ce sont des fleurs abstraites... et ça le fait !

2) Utilisez une bonne pâte 

La pâte ne fait pas tout, mais c'est compliqué de faire des fleurs fines sans une bonne pâte. Et à défaut d'avoir une fleur exacte, une fleur fine c'est toujours intéressant. La pâte à fleur de SquiresKitchen est depuis longtemps considérée comme une Rolls en la matière donc peut être exagérée, mais optez à minima pour de la gumpaste pure afin de pouvoir étaler assez fin, surtout pâte de pâte à sucre "toute simple". 

3) Misez sur des éléments de remplissage. 

Même si les éléments de remplissage (petites baies, petites fleurs, feuillage) peuvent être chronophages, ils ont l'avantage non négligeable de donner du volume à la composition sans être très difficiles à réaliser. 

4) Evitez les fils si possible

Moins de fils, moins de temps, moins de problèmes... Soit, ce n'est pas toujours possible mais avant de commencer, il peut être intéressant de se poser la question de l'utilité des fils. Son-ils nécessaires pour la structure de la composition, pour l'installer sur le gâteau... ? Si la composition sert de "topper" (donc posée sur le sommet du gateau ou sur le plateau éventuellement), les fils n'ont pas autant d'utilité que si la composition florale est à cheval à la jonction entre 2 gâteaux et ne repose sur rien...

5) Ne négligez pas les finitions...

Et notamment la coloration finale à la poudre (à sec) ou à l'aérographe... C'est cette étape qui donne la vie et apporte un aspect "nature" aux fleurs et aux feuilles. Sans ces nuances, vos fleurs resterons "plates" visuellement.

Conseil bonus 

Le laminoir à pâtes est votre ami pour aller plus vite, pour étaler plus finement et pour quelque chose de régulier sans y passer trop de temps et y laisser vos mains. 

Quoi qu'il en soit, dites-vous bien que seuls le temps et la pratique vont changer la donne. De toute évidence, il s'agira aussi pour chacun de trouver son juste équilibre entre le temps/ le matériel nécéssaire et la perfection souhaitée. Pour ma part, je me contente seulement que l'on reconnaisse un peu la fleur, parce que je ne souhaite pas passer 3H à faire une rose parfaite. Mais d'autres préféreront une rose que l'on dirait vraie et cela, peut importe le temps nécessaire. 

Et vous ? Où va votre préférence ? Quelles difficultés rencontrez-vous avec les fleurs en sucre ? 

N'en manque pas une miette...

Inscris toi à la newsletter pour être informée de l'activité du site

Je déteste le SPAM : ton adresse mail restera secrète.